Prime – USSO ; Un Sept Septembre à l’Olympia.

Après quelques interviews de promotion, un passage à Clique et la série U.S.S.O sur Youtube, Prime nous fait comprendre que l’objectif est atteint à J-4 du challenge. En effet, le concert affiche complet et l’artiste en profite pour sortir un son de dernière minute, SpeedBoat.

On y comprend que relever ce genre de défi n’est qu’une raison de vivre pour lui, le fait de remplir la salle en indépendant le prouve. Le jour J, la jeunesse s’engouffre dans la réputée salle parisienne et se chauffe la voix sur quelques “Hoyeuh” et d’autres “USSO” provocants un écho, comme si tout le monde se connaissait.

Après avoir offert la première partie à des amis de longue date qui ont pu tester le répondant du public, la salle n’attend que son champion, préparé au combat, il arrive affuté, en compagnie des ses deux frères, de sang et de coeur, Rico & Ahmed. La salle change de température, monte en décibels et voilà Prime aux bout des bras de son public, quelques instants à peine après le lancement de la soirée. L’osmose est clairement palpable, il réalise un objectif devant des fans, plus que fiers de participer à cette réussite.

“J’suis en speedboat mon pote, tellement de flow que je flotte, qu’l’impossible qui m’botte, impossible de flop”

Enchaînant avec “Hiwigo” le public décole, Prime crache le feu, la fosse devint le coeur de l’ambiance avec des pogos d’une grande ferveur. Les pierres à feu s’échauffent, pour une autre raison qu’une chanson romantique pendant que Prime réinvente ses classiques qui datent de plus de 3ans. Il place ses textes sur de nouvelles prods, pour changer l’air que nombreux récitent par coeur. Un moment nostalgique et de fusion avec ses fans des premières heures.

Quelques extinctions de voix plus tard, Prime stop l’ambiance en plein vol pour prendre la parole “Vous êtes pas venus pour ça non ? vous voulez la nouveauté”, le dj place « Melrose » et la fusée part en orbite. Le public s’en donne à coeur joie et s’enjaille fort sur les bangers, “Maradoué”, “Croco crock”, Prime se déchaîne à la pendant quela foule ne fait qu’un dans ses mouvements.

Mais pour quitter le réel, Prime nous propose de choisir la musique, deux camps se présentent, “Huh” contre “Shitoubeuh”. Un choix cornélien annonçant le mahyem, cependant la boulette verte l’emporte créant un bordel que peu de concert peuvent se vanter de créer. 4 reprises du refrain ne feront pas taire la Prime Mafia qui a gardé de la voix pour “Félaback” et “Tout donner”.

On se souviendra de ce concert, entre ambiance folle et temps de partages gorgés d’émotions avec l’artiste. Avec cette phrase de fin “un album sort avant 2020”, bouleversant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *