Retour sur le premier jour du festival Vyv Les Solifarités

Si tu as lu notre article précedent, tu sais que ce soir c'était Bigflo & Oli et Vladimir Cauchemar en concert !

Arrive au devant de la scène principale du festival, on voit le grand décor de Bigflo & Oli. Le concert commence dans 20 minutes mais les première ambiances du public se font entendre. D’ailleurs, dans se public on y retrouve de tout, de la petite fille qui n’est pas plus haute que la crash (barrières en devant de scène), avec sa maman à côté qui nous laisse savoir qu’elle ne les connaît pas du tout, mais à déjà entendu quelques morceaux. On a aussi comme toujours le mec bourré qui toutes les deux minutes crie « allez là ». Enfin bref avec 10 minute de retard le show commence. On est pas déçu ! Tous leurs gros morceaux sont joués en live avec une belle mise en scène, les décors, les écrans géant, la fumé et les confettis pour le final nous aurons fait passer un super concert !

Oli

Après en avoir eu plein les yeux avec le show de BigFlo et Oli, on entend résonner au loin les grosses basses. Pas possible de résister à la tentation, au milieu de la foule on essaye d’avancer le plus vite possible. Une fois arrivé devant ces fameuses basses, on reconnaît direct le Dj avec son masque en forme de crane squelettique, Vladimir Cauchemar derrière ses platines, tête masquée, une clope dans la bouche. Les premiers rangs portent tous des copies du fameux masque qui fait tant parler de lui, en bougeant la tête de haut en bas sur les sons électro du DJ comme dans un genre de marche funèbre délirant. Avec des gestes simples qui font hurler la foule à chaque fois, Vladimir Cauchemar sait comment s’y prendre pour plonger son public dans un espace parallèle où la barrière entre réalité et visions psychotropes n’existe plus.

Vladimir Cauchemar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *